Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
 
Fermer
Dernière heure...
Échos de nos activités

Ressources à Québec

 ↑  
« Ce que j'ai vécu... »
Coutumes & traditions
Données
À l'agenda
Visites

 290334 visiteurs

 15 visiteurs en ligne

Facebook

Facebook_logo.jpg

Nouvelles
Un potluck qui jongle avec le bonheur... - par Editeur le 2018/04/16 - 16:29

PotluckCC_2018-04-14_Buffet.jpg

Venir savourer des mets exotiques...
...et se retrouver journaliste-éclair au sein d'une autre culture

Le 14 avril dernier, Cultures au coeur troquait ses habituelles soirées-rencontre contre un potluck en plein soleil. Des mets dont l'idée ont fait du chemin: Iran, Maroc, Syrie, France, Québec... 22 personnes joyeusement réunies au nom de leur intérêt pour BoucherChristiane_jongleuse.jpg l'interculturel.

Petite surprise: les gens se sont fait inviter à manger avec «la personne la plus différente» d'eux. Tout en partageant le repas, chacun allait se faire journaliste auprès de ce 'jumeau' improvisé, et l'interviewer à propos de l'événement qu'il ou elle considérait soit le plus beau de sa vie, soit le plus inattendu, soit le plus drôle.

Une rencontre savoureuse comme ses mets, avec un micro-spectacle de jonglerie inattendu offert par 'Prof Maboule'. Et puis... ah ma mémoire s'embrouille: revenez bientôt, notre ami Pierre-Paul vous en racontera davantage...


Bienvenue aux travailleurs manuels peu scolarisés...

L’entreprise PULTRAIL de Thetford-Mines, qui fabrique des profilés en matériaux composites pour plusieurs grandes entreprises privées et publiques au Québec comme à l’extérieur, est disposée à embaucher des travailleurs venus de l’étranger. Ils doivent être disposés à déménager à Thetford-Mines, situé à environ 100 km au sud de Québec.

Les lignes de production sont hautement automatisées. Les emplois offerts sont des emplois manuels n’exigeant pas une grande force physique. Ils sont accessibles aussi bien aux hommes qu’aux femmes et conviennent à des personnes qui auraient une scolarité de niveau secondaire 5 ou moins.

Les conditions de travail sont bonnes pour ce type d’emploi  (salaire, 13 congés payés, vacances annuelles, avantages sociaux, etc.).
Il y a des possibilités d’avancement de même que des occasions constantes de travailler en heures supplémentaires (à taux et demi ou à taux double selon le cas), toujours sur une base volontaire.

Vérification faite, le coût du logement est nettement plus bas à Thetford-Mines qu’à Québec.


Source: Le Comité d'accueil aux réfugiés St-Yves, Québec.

Contact via ce comité: Jean Bernier, au 418-651-7218, ou via < jean.bernier@rlt.ulaval.ca >


ComiteAccRefugiesSt-Yv_tw.JPG

Des réfugiés en nombres croissants...

Les migrations planétaires nous interpellent de plus en plus. À titre d'exemple, nous avons l'occasion ces temps-ci d'entendre parler de migrants partis de la République démocratique du Congo, qui se rendent au Brésil et traversent clandestinement l'Amérique centrale avec l'espoir d'être accueillis par le Canada, au risque d'être refoulés à tout moment aux frontières, sinon au risque de leur vie.

-  Voir le reportage documentaire poignant Le rêve canadien (52 min.), diffusé sur la chaîne de Radio-Canada.

Un nouveau partenariat pour l'équipe Cultures au coeur

Nous sommes heureux de nous rapprocher du Comité d'accueil aux réfugiés St-Yves pour faire connaître ses besoins intensifs.
Depuis 36 ans ce réseau de bénévoles s'active pour défrayer la venue de familles réfugiées sur une base privée  -  ce qui est bien différent des familles accueillies par le Gouvernement fédéral. Par la suite on les accompagne de façon pratique pour apprendre et poser les gestes nécessaires à leur intégration.

Actuellement le Comité a un besoin pressant d'accompagnateurs, des gens qui se mettront à deux pour se porter présents auprès d'une même famille. Ils s'engagent alors pour une année à le faire. La suite sera affaire d'amitié, laissée à leur discrétion.

Notre soirée-rencontre Cultures au coeur de mars 2018 donnait la parole à plusieurs de ces accompagnateurs. Ils se sont montrés très heureux de leur expérience, nous assurant qu'ils ont reçu autant qu'ils ont donné.

CONTACT: Si des personnes se sentent interpellées à s'offrir: communiquer  avec Jean Bernier, au 418 651-7218 ou via < jean.bernier@rlt.ulaval.ca >
Le Comité organise périodiquement des séances de formation.


Des--cartes_tw.jpgCréer un jeu de table avec nous?...

L'objectif

Nous souhaitons trouver ou mettre au point des jeux à caractère coopératif, pour soutenir nos animations au vivre-ensemble interculturel.

Un nouveau pas...

Les familiers de Cultures au coeur connaissent notre fil conducteur : la conviction que chaque héritage culturel a son cadeau à faire au monde, et qu'en l'offrant à d'autres on se l’offre à soi-même  -  magie de la vie!

Comment donc identifier ce cadeau que nous sommes les seuls à pouvoir apporter aussi bien, jusqu’à en communiquer l'inspiration à nos enfants?... Et comment en faire une occasion de plaisir?...

Un premier pas a été de proposer une exploration scolaire -  nous l'avons appelée MaCulture=MonCadeau.

Nous aimerions maintenant créer un jeu de table coopératif sur le même thème, pouvant s'adresser à des adultes. Avec le temps, nous pourrions même en tirer une version familiale. 

Si vous connaissez des jeux de ce type, ou si ça vous intéresse d'en créer un avec nous, bienvenue de nous contacter!


Denis Breton


Saluons le 8 mars ! - par Editeur le 2018/03/08 - 13:23

amelieFleurPapillon_Jean-Pierre-Fillion.jpgUn 8 mars pour vous rendre hommage...


À peine debout ce matin, une impulsion me gagne : saluer les femmes qui ont jalonné ma vie jusqu’à aujourd’hui : mes filles devenues jeunes femmes, qui m’ont fait grandir comme père... celles qui ont enchanté ma vie affective et permis de m’accomplir comme bonhomme... et les Nour, Mamie, Marie-Ange, Nathalie, Marie-Émilie... que mon parcours d’animation interculturelle m’a permis de découvrir comme jardinières de ma société qui, en accéléré, s’ouvre au monde.


Mon premier réflexe pour m’y mettre a été de saluer le courage de bien des immigrantes que j’ai vu se surpasser pour trouver leur place au soleil de l’hiver dans mon Québec : une jeune Asiatique venue d’abord pour des études, qu’elle a prolongées parce qu’elle tardait à trouver un emploi à sa mesure ou trop précaire encore... Une femme âgée immigrée d’Europe de l’est avec ses enfants adultes, maintenant ailleurs, qui se sent bien isolée dans son immeuble à ne pas savoir comment contacter ses voisins, ne parlant que le croate...

> > >  L'ARTICLE COMPLET SUR NOTRE BLOGUE


Appel de collaboration ! - par Editeur le 2018/02/20 - 17:49

Collaborer à l’édition du site Cultures au coeur : ça vous dirait?...

PoigneeDeMains-Maya_tw.png

Comme vous le savez, le site Cultures au coeur  -  un site à but non lucratif  -  met en valeur le cadeau des cultures.
Il soutient aussi nos animations de rapprochement interculturel à Québec.
Nos statistiques de fréquentation augmentent sans cesse, ce qui est très réconfortant.

Nous aurions maintenant besoin d’un coup de main pour mettre en ligne des contenus et réaliser notre infolettre -  environ trois heures par semaine suffiraient.
Votre collaboration serait à titre bénévole.

Si vous habitez la région de Québec, tant mieux. Sinon pas de problème: nous pouvons collaborer à distance via l'Internet.

...Merci également de lancer l’invitation autour de vous !


Denis Breton
éditeur du site Cultures au coeur
contact@culturesaucoeur.org


Attentat-mosqueeQc-solidaires_2017-01-30_DB_cw.png

Communauté musulmane, communauté de Québec:
une invitation...

Quatre jours sont à nos portes pour commémorer l'attentat de Québec survenu il y a un an. Nous avons mal à des familles qui souffrent, à des gens qui ont pris peur, aussi bien dans la famille musulmane que dans la grande famille québécoise.

Qu'on soit Québécois de tradition ou arrivé à une date plus récente, l'événement nous a fait nous questionner sur le 'chez nous'  qui est le nôtre aujourd'hui, sur celui dont nos coeurs ont soif. Il a mis ces coeurs à découvert : on se permet de libérer des émotions en public, des questions aussi.

Oser...
Avez-vous, jusqu'ici, contacté directement ne serait-ce qu'une personne d'une autre culture : arabo-musulmane, québécoise de souche, haïtienne, peu importe?... Avez-vous vu son visage s'illuminer tout d'un coup, parce que vous lui avez dit bonjour ou merci  dans sa langue d'origine? Et revenons à l'an passé: avez-vous eu l'occasion de faire silence avec des gens venus manifester leur sympathie à la communauté musulmane, près d'une bougie allumée dans le banc de neige?...

Que diriez-vous cette fois-ci d'en profiter pour faire un pas de plus, à la faveur des retrouvailles qui vont commémorer  -  à nos yeux non pas un attentat  - plutôt une compassion naissante, de nouveaux rapprochements interculturels?  À titre d'exemples, que pourrait-il bien se passer si nous demandions à quelqu'un quel est son meilleur souvenir d'enfance? Quelle coutume familiale il ou elle prolonge avec ses propres enfants aujourd'hui? Ou qu'est-ce qui l'inspire encore dans son héritage religieux de naissance?...

Une bougie allumée...
Le regard d'un enfant qui veut tout découvrir nous séduit, et peut nous inspirer de chercher le cadeau caché dans la différence des autres? La vie fera le reste...

Après ce temps de commémoration, vient un nouveau rendez-vous : celui de nous demander : «Qu'avons-nous appris de cet événement?...» Appris les uns des autres, appris aussi du meurtrier de l'attentat. Appris au sein de la collectivité québécoise, appris au sein de la communauté musulmane.

Nous n'aurons pas fini de questionner nos façons de vivre ensemble et de trouver des accommodements citoyens, pour que chacun se sente bienvenu, en sécurité, un peu plus compris dans ses aspirations ou ses réticences  - aussi celles qui dérangent.
Si progressivement les décideurs politiques et les organismes peuvent prendre appui sur des communautés locales où on se parle sur la rue, dans les centres commerciaux, à l'école ...jusque dans nos maisons, il y a plus de chance «que ça fasse des enfants forts», comme on dit au Québec.

Ça sent une planète à réinventer, trouvez-vous aussi? Nous n'y arriverons qu'en vérité ...et ensemble. Elle aura la saveur de ce qui se passe dans notre voisinage, au pied de notre porte. Il lui faudra bien des bougies, qui s'allument un peu plus, qui s'enflamment un peu moins...


Denis Breton


Appuyer la Charte du monde libre - par Editeur le 2018/01/16 - 13:05

CharteDuMondeLibre.jpg

Une lectrice du site Cultures au coeur, Brigitte Bourget,
nous invite à appuyer ce projet citoyen d'envergure internationale: la Charte du monde libre.

Pour consulter son message, repérez la Note #47 des Commentaires reçus par le site Cultures au coeur.


Journée nationale du vivre-ensemble au Québec 2018 - par Editeur le 2018/01/15 - 11:13

JourneeNationaleDuVivreEnsembleQuebec.jpg

Que diraient vos voisins si vous veniez les saluer aujourd'hui?...

Au Québec, c'est aujourd'hui la Journée nationale du vivre-ensemble.

Pourquoi donc?...

Choisie en 2016 par une motion présentée à l'Assemblée nationale, c'était à la toute veille de la Conférence Québec-UNESCO «Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble». La date du 15 janvier a été choisie «en mémoire des Québécois qui ont perdu la vie lors d’attentats ou d’actes de terrorisme de Jakarta et Ouagadougou en 2015». 

À la veille de rappeler toutes les solidarités qui ont jailli à l'occasion de l'attentat de la Grande mosquée de Québec il y a un an, la Journée du vivre-ensemble mérite un clignotant à notre calendrier. Pourrait-elle nous inspirer des initiatives inattendus à l'égard de nos voisins issus de Premières Nations, de l'immigration, ou tout simplement parce qu'on ne les connaît pas encore ?...

Pour Cultures au coeur, qui visons à faire découvrir les cadeaux cachés dans la diversité de nos origines culturelles, cette journée prend une couleur heureuse.

Un billet sur notre blogue

Au moment où les médias alimentent un débat autour d'une proposition de créer une journée nationale contre l'islamophobie, vous aimerez sans doute lire le billet proposé sur notre blogue éditorial : « Et si nous commémorions les meilleurs rapprochements entre nos communautés?...»

«Je suis TRÈS reconnaissant au peuple québécois...»

Nous remercions Monsieur Boufeldja Benabdallah, à qui le billet est adressé, de nous avoir promptement donné son commentaire  -  qu'on trouve à la suite du billet. Monsieur Benabdallah a été cofondateur du Centre culturel islamique. Il se fait sur toutes les tribunes qui sont à sa portée l'écho de son bonheur d'habiter au Québec, depuis maintenant 48 ans  -  malgré le harcèlement vécu par moments de la part de gens à qui le vivre-ensemble donne des boutons...

Souhaitons-nous des bouffées de créativité à rendre cette Journée légendaire !...


Notre maison du monde - par Editeur le 2017/10/31 - 13:44

music-notes_2.gif

Notre maison du monde

Par : Geneviève Labbé,
auteure-compositeur-interprète québécoise
 

Réalisé avec vingt nouveaux-arrivant réfugiés
de Syrie, Colombie, Côte d’Ivoire et Croatie.
Et Mejeena Baron-Fournier, Essouma Long, Hussein Alsbeihi, Jose S. Ramirez,
Edwin A. Carrillo, Alexandre Evans, Danys Levasseur et Rachel Blouin et plusieurs autres.

LE LIEN

NotreMaisonDuMonde_GenevieveLabbe.jpg

Une création collective..

Pour en savoir plus sur le contexte où est né cette chanson, et sur le parcours des gens qui participé à la créer avec Geneviève Labbé.

music-notes_2.gif


Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Noir-soucoupe-neige_DB.jpg
Ce site est le vôtre !
Proposez-nous  vos réactions et réflexions, vos photos et vidéos


Quel cadeau votre communauté culturelle fait-elle au monde ?...
Quel cadeau votr
e société d'accueil vous fait-elle ?...

Parlez-nous de vos contacts interculturels, ou de votre parcours personnel d'immigration.
..

Un site offert par Denis Breton, Grandir Conseil, Québec

Dernière mise à jour: 12 mars 2018